"Peuple d'élite, fier de lui et dominateur" (Partie I)

Publié le par Odace

 

 

Le comportement récent et actuel de l'Etat d'Israël donnerait-il raison au Général de Gaulle, dont cette parole célèbre avait créé une sévère polémique ?

 

« A Gaza, les palestiniens deviendront un peu plus minces, mais ne mourront pas. Pas un blocus, un rendez-vous diététique », selon M. Dov Weissglass, conseiller d’un ex Premier ministre, cité par Régis Debray, «  A un ami israélien »

 

L’usage permanent de la force

 

On ne reviendra pas sur quelques évidences et principes fondamentaux.
Israël a droit à l’existence en tant que pays libre ; compte tenu de l’histoire, des centaines de milliers d’expulsion,  des guerres qu’il a menées, des attitudes souvent violentes à l’égard de ses voisins…ce pays est  trop fréquemment l’objet d’attaques terroristes de certains de ces derniers. Certains pays refusent même son droit d’exister. Israël est donc légitimement appelé à se défendre ; mais quid des attaques et des blocus ? Et pourquoi sans cesse obscurcir les quelques lueurs de paix ?

 

Depuis l’opération « Plomb durci » contre Gaza, qui s’est révélée un grave échec militaire, diplomatique et naturellement humanitaire,(plus de 1400 morts dont 300 enfants), Israël s’enferme dans un blocus vengeur, et totalement inefficace pour Israël, contre cette bande de terre abritant plus d’un million de palestiniens, qui ont voté en faveur du Hamas, ennemi juré d’Israël. Pas de matériaux de construction, raréfaction des denrées alimentaires, des médicaments, fréquentes coupures de courant… « On ne peut laisser se poursuivre l’isolement et la souffrance dans laquelle cette population est de plus en plus plongée » déclare Amnesty International.

 

La flottille de 8 navires, « Free Gaza », qui voulait mener une actionflottille-free-gaza.jpg humanitaire visant à entamer le  blocus de Gaza, embarquait une dizaine de milliers de tonnes de marchandises, avec quelques centaines d’humanitaires, de journalistes de députés, le célèbre écrivain suédois Menkel…la grande majorité calme, une petite partie apparemment plus agressive.

 

L’attaque israélienne  dans les eaux internationales avec la participation des forces spéciales réputées pour leur violence, est  a priori illégale, évidemment  mal maitrisée et a causé la mort d’au moins 10 passagers et des dizaines de blessés. On ne saura jamais l’exacte vérité et il est probable que des assiégés ont réagi vigoureusement, mais le résultat est une fois de plus tragique et très largement à la charge de l’état israélien.

 

Tous les pays demandent une enquête internationale et impartiale, mais les Etats Unis ont déjà fait savoir qu’ils souhaitaient la confier à …Israël.

 

Où va ce pays ?

 

Israël, unanimement condamné par  la communauté internationale, a affronté durement l’un de ses soutiens essentiels dans cette région, la Turquie, qui n’en restera pas là : rupture des relations diplomatiques, annulation d’opérations militaires conjointes…

 

De plus en plus autonome, faisant ce qu’il veut sans respecter les accords et les lois internationaux, israeli-wall14.jpgpoursuivant sur le territoire palestinien les constructions en principe gelées, menant des combats meurtriers….comme s’il vivait dans une impunité que seul le soutien, jusqu’alors indéfectible des USA, semble autoriser comme le faisait remarquer, lundi soir Noam  Chomsky, (France 3), lui-même interdit, par les israéliens, d’aller faire une conférence à l’université de Ramallah.

 

Israël, de plus en plus isolé, risque de s’enfermer dans une attitude d’assiégé.

 

Peut-on encore espérer que cette crise soit une occasion pour tous les pays concernés de changer de cap ?

 

-redéfinir la stratégie israélienne, c'est-à-dire changer de gouvernement

-relancer les discussions de paix, ce qui implique aussi une « réconciliation » Fatah -Hamas

-lever le blocus de Gaza qui crée la misère des palestiniens et  la fortune économique et politique du Hamas ; d’ailleurs l’Egypte vient d’ouvrir un grand point de passage vers Gaza et même les Etats Unis ont déclaré que cette situation ne pouvait être prolongée.

 

 

Israël n’est pas un Etat comme les autres ; victime, vengeur et pourtant très largement défendu par l’essentiel de la communauté « occidentale » et au-delà.

Le regard critique porté sur les actes de cet Etat est vite assimilé à de l’antisémitisme.

C’est pourquoi, nous appuyant sur le remarquable ouvrage A un ami israélien, de Régis Debray, (Flammarion, 2010) , nous reviendrons rapidement sur ce sujet essentiel.

 

Pascal Forbin

Publié dans Geopolitique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gilles 03/06/2010 17:05


Gaza: qui sont ces militants sur les bateaux humanitaires?
Créé le 03.06.10 à 16h20 -- Mis à jour le 03.06.10 à 16h24

http://www.20minutes.fr/article/575289/Monde-Gaza-qui-sont-ces-militants-sur-les-bateaux-humanitaires.php

PROCHE-ORIENT - Islamistes, laïques, politiques, intellectuels... Les profils sont variés...
Alors qu'un nouveau navire, irlandais cette fois-ci, est en route vers la bande de Gaza, le profil des militants qui montent à bord de ces bateaux humanitaires se précise. Le convoi de lundi,
particulièrement important (près de 700 personnes), donne un aperçu des principaux types d'engagement auprès de la cause palestinienne. 20minutes.fr fait le point.

L'ONG turque IHH
Créée en 1992 pour aider les musulmans bosniaques lors de la guerre de Bosnie, elle est à l'initiative de l'expédition vers Gaza, ayant même acquis spécifiquement un ferry et un cargo. Dirigée par
Bülent Yildirim, elle est proche du pouvoir en place en Turquie, l'AKP, un parti islamo-conservateur. A tel point que certains voient derrière l'opération de lundi la main du Premier ministre
Erdogan, qui désire «s'affirmer au premier plan de la scène internationale en étant ceux qui brisent le blocus de Gaza», selon Mehmet Ali Birand, un journaliste de télévision turc cité par
Libération ce jeudi. En un an, l’IHH («Insani yardim vakfi», ou «Fondation d'assistance humanitaire») aurait dépensé des dizaines de millions d'euros en faveur de la cause palestinienne et
notamment du Hamas. L'ONG est également soupçonnée par plusieurs pays occidentaux et Israël d’entretenir des liens avec des réseaux djihadistes.

Le CBSP, un comité français
Le Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP), dont sont membres sept Français capturés à bord de la flottille, figure depuis 2003 sur une «liste d'entités terroristes» établie
par le département américain au Trésor. Interrogé mercredi par l'AFP, Camel Bechikh, l'un des porte-parole du CBSP, a déclaré que «depuis 2003 le comité n'a fait que subir cette accusation, qui
date des pires heures de l'administration Bush. (...) Les USA ont exigé des enquêtes, deux ont été menées et le CBSP a été chaque fois blanchi», a-t-il ajouté.

Free Gaza
Le Free Gaza Movement est une coalition d'organisations pro-palestiniennes dont l'objectif affiché est de «briser le blocus» de l'enclave. Ce mouvement, qui dispose de relais dans de nombreux pays,
avec un bureau important à Chypre, est né à l'automne 2006. Free Gaza regroupe des militants et des organisations pro-palestiniennes de défense des Droits de l'homme telles que le Mouvement
international de solidarité, avec le soutien de personnalités comme le prix Nobel de la paix 1976 Mairead Maguire ou l'intellectuel juif américain Noam Chomsky. Si Israël reconnaît que le mouvement
comprend des pacifistes, il l'accuse d'accueillir aussi des éléments favorables au Hamas, considéré comme une organisation terroriste par l'Etat hébreu, et d'autres islamistes représentant une
menace pour sa sécurité.

Des élus, des écrivains et autres intellectuels
Plusieurs personnalités politiques, des députés européens, des écrivains et des journalistes étaient également à bord de la flottille. Parmi elles, l'écrivain suédois de policiers à succès Henning
Mankell, le correspondant de la chaîne satellitaire en arabe Al-Jazira Abbas Nasser et les députées allemandes Inge Höger et Annette Groth, membres du parti néo-communiste Die Linke.


Gilles 03/06/2010 16:01


ok merci pour ta réponse.
dis-moi juste si les images accesibles sur le lien ci-dessous de la pure propagande ? je pense qu'il y a un parti pris et un déséquilibre manifeste dans le traitement de l'information sur certains
sujets, en particulier en France...A cet égard les déclarations de Benjamin Netanyahu ce matin sur le refus de la creation de facto d'un port Iranien à Gaza meritent réflexion... meme si le
comportement brutal d'une armée n'est jamais excusable, je te l'accorde
http://www.bivouac-id.com/2009/12/06/attention-photos-insoutenables-gaza-affamee/


pascal 04/06/2010 12:15



Je te remercie de tes commentaires et j'apprécie ton engagement.


Par rapport à tes légitimes questions, il est vraiment dommage qu'Israël se refuse absolument à la réalisation d'une enquête impartiale et internationale; il y aura sans doute une enquête
israélienne, validée par les Etats Unis.


Quant à tes interrogations, tu peux aussi trouver des réponses intéressantes et me semble-t-il raisonnables dans Libération du 3 juin et Le Monde du 4 juin.


Si la France réagit à ces évènements (elle n'est ni la seule -cf Etats Unis, Allemagne, Irlande, pays scandinaves-, ni la plus virulente), c'est que pour elle qui tient totalement au maintien
d'Israël, cet Etat, par son comportement menace sa propre survie.


entons de prendre un peu de distance et de se ^projeter dans l'avenir.


En tout cas, bravo et merci.



Gilles 02/06/2010 15:25


effectivement, audelà des ecrivains et intellectuels il y avait également une minorité utra "violente"... ces 2 videos qui commencent seulement à circuler, ainsi que celle sur le contenu dissimulé
d'une cargaison "humanitaire", sont aussi un aspect de la réalité à prendre en compte, audelà de la seule condamnation "médiatique" instantanée et internationale... comme toujours la vérité n'est
jamais d'un seul coté, mais toujours un étroit sentier entre deux "extremes"

Mavi Marmara Passengers Attack IDF Before Soldiers Board Ship
Vidéo 1
http://www.youtube.com/watch?v=B6sAEYpHF24
Vidéo 2
http://www.youtube.com/watch?v=7Hu5UfW3rA8

Les provisions humanitaires vérifiées par Tsahal
http://www.flix.co.il/tapuz/showVideo.asp?m=3423928


Odace 03/06/2010 14:55



Merci cher Gilles d'avoir réagi, ce qui me fait plaisir et ne me surprend évidemment pas.


Qu'il faille être équilibré sur de telles affaires, c'est l'évidence, mais que l'on doive reconnaitre entre autres que la réaction et les moyens mis en oeuvre ont été disproportionnés est pour le
monde quasi entier une évidence, qui se retourne déjà contre l'Etat juif!


Mais la question de fond est plus complexe; je vais m'efforcer de l'approcher!


Bien à toi.